Sondage Tamedia: une nette tendance au «non» pour les initiatives agricoles

Le nombre de partisans des initiatives agricoles est en baisse: selon le sondage Tamedia, seuls 43 pour cent sont encore favorables à l’initiative pour des aliments équitables et 39 pour cent à l’initiative populaire «pour la souveraineté alimentaire». Du côté du contre-projet à l’initiative Vélo, 57 pour cent des votants souhaitent déposer un Oui dans les urnes.

Zurich, le 12 septembre 2018 – Le groupe de médias suisse Tamedia a mené sur ses plateformes d’information la troisième vague du sondage, toutes marques confondues, préalable aux votations fédérales du 23 septembre 2018. 10’230 personnes de toute la Suisse ont participé en ligne au sondage entre le 6 et le 7 septembre 2018. La marge d’erreur est de 1,6 point.  

 

Aliments équitables: les votants du PDC basculent dans l’opposition

Alors que le taux d’opinions favorables à l’initiative pour des aliments équitables atteignait encore 55 pour cent lors de la deuxième vague du sondage, il ne représente plus qu’une minorité de 43 pour cent, deux semaines avant la votation. 56 pour cent souhaitent globalement voter Non tandis qu’1 pour cent ne se prononce pas.  

 

Les votants du PDC sont en partie responsables de ce changement: leur soutien est passé de 53 pour cent à 36 pour cent. Du côté de l’UDC, 29 pour cent soutiennent encore le projet. Les sympathisants du PS continuent de se prononcer clairement en faveur de l’initiative pour des aliments équitables (66 pour cent de Oui), de même que les votants des Verts (87 pour cent de Oui).  

 

Souveraineté alimentaire: de 53 pour cent à 39 pour cent

L’initiative «pour la souveraineté alimentaire» enregistre elle aussi une nette chute. Les partisans ne sont plus que 39 pour cent (contre 53 pour cent lors de la 2e vague). 59 pour cent rejettent actuellement le projet. Selon le sondage Tamedia, le nombre de sympathisants envers l’initiative populaire a particulièrement baissé parmi l’électorat de l’UDC. Plus que 33 pour cent sont encore favorables (contre 53 pour cent lors de la 2e vague). Le soutien le plus important provient du PS, avec 55 pour cent, et des Verts, avec 77 pour cent de Oui. En revanche, le projet se heurte à une nette opposition de la part de l’UDC, mais aussi des partisans du PLR, du PDC, du PBD et des Vert’libéraux.  

 

L’initiative pour des aliments équitables encore soutenue par une faible majorité de femmes

Les divergences d’opinions vis-à-vis des initiatives agricoles restent très marquées selon les sexes. Comme le montre le sondage, l’initiative pour des aliments équitables continue de susciter une faible majorité de 50 pour cent parmi les femmes. Du côté des hommes, 36 pour cent y sont favorables tandis que 63 pour cent s’y opposent.   

 

Le même schéma se profile pour l’initiative «pour la souveraineté alimentaire» : bien que le nombre d’opinions favorables ait fortement baissé chez les représentants des deux sexes, les femmes continuent d’y être plus favorables: 45 pour cent des votantes sont pour, contre seulement 33 pour cent des votants.  

 

Les arguments pour ou contre les initiatives agricoles

Selon le sondage, l’argument principal contre l’initiative pour des aliments équitables est qu’elle provoquerait la hausse des prix des aliments et du tourisme d’achat en Suisse. En ce qui concerne la «souveraineté alimentaire», l’argument mis en avant par les détracteurs est le «cloisonnement de l’agriculture du marché».  

 

Les partisans de l’initiative pour des aliments équitables pensent au contraire que cela augmenterait l’offre d’aliments produits de manière équitable dans le respect de l’environnement, tandis que l’argument principal de l’initiative «pour la souveraineté alimentaire» est «la juste rémunération du producteur».  

 

Majorité pour la Votation Vélo

La Votation Vélo est passée à la vitesse supérieure: le contre-projet direct à l’initiative Vélo remporte actuellement 57 pour cent d’opinions favorables. 40 pour cent souhaitent globalement voter Non. 3 pour cent des sondés ne se prononcent pas sur leurs intentions de vote.  

 

Un sondage en ligne pondéré

Le sondage Tamedia a été réalisé en collaboration avec LeeWas GmbH, la société des politologues Lucas Leemann et Fabio Wasserfallen. Ces derniers ont pondéré les résultats du sondage en fonction de variables démographiques, géographiques et politiques. Au total, six enquêtes sont prévues jusqu’aux élections fédérales du 20 octobre 2019. Plus d’informations ainsi que le rapport du premier sondage sont à retrouver sur www.tamedia.ch/fr/sondage

 

Médias Tamedia participants

Suisse romande: 20 minutes, 24 heures, Tribune de Genève et Le Matin/Le Matin Dimanche

Suisse alémanique: 20 Minuten, BZ Berner Zeitung, Der Bund, Tages-Anzeiger, SonntagsZeitung et ZRZ Zürcher Regionalzeitungen

Tessin: 20 minuti  

Contact

Patrick Matthey, responsable de la Communication Tamedia

+41 44 248 41 35, patrick.matthey@tamedia.ch

A propos de Tamedia

Tamedia est le plus grand groupe de médias privé de Suisse. Les plateformes digitales, les quotidiens, les hebdomadaires et les magazines de Tamedia offrent une vue d’ensemble rationnelle et sélective de l’actualité. Fondée en 1893, l’entreprise emploie environ 3’700 collaboratrices et collaborateurs en Suisse, en Allemagne, en Autriche, au Danemark, en France, en Israël, au Luxembourg et en Serbie. Tamedia est cotée à la Bourse suisse depuis 2000.


Plus d’informations sur Tamedia pour les représentants des médias:

www.tamedia.ch/fr/groupe/newsroom Dans la rubrique Newsroom, sous «Galerie», vous pouvez télécharger des images actuelles de l’entreprise libres de droits, comme celles des différents bâtiments avec le nouveau logo Tamedia lancé en janvier 2017.

www.tamedia.ch

Tout sélectionner: