Sondage Tamedia: les Verts franchissent la barre des 10%

À un mois des élections du Conseil national, les Verts et les Vert’libéraux poursuivent leur avancée: selon le dernier sondage de Tamedia, les deux partis politiques enregistrent un bien meilleur résultat qu’il y a quatre ans. L’UDC est celui qui perd le plus de terrain avec 27,9% des voix, soit 1,5 point de moins que lors des élections de 2015.

Lausanne, le 29 septembre 2019 – Le groupe de médias Tamedia vient de réaliser sur ses plateformes d’information le sixième sondage en prévision des élections fédérales du 20 octobre 2019. 20’515 personnes de toute la Suisse ont participé en ligne au sondage les 23 et 24 septembre 2019. Le taux d’erreur est de 1,3 point.

Les Verts continuent d’avoir le vent en poupe

Si les élections avaient lieu ce week-end, les partis en faveur de l’environnement et du climat seraient les grands vainqueurs: les Verts dépassent même la barre des 10% dans les sondages avec 10,2% d’intentions de vote, soit 3,1 points de plus que lors des élections de 2015. Les Vert’libéraux afficheraient également une belle progression et atteindraient aujourd’hui 7,2% (+2,6). Les valeurs de ces deux partis sont une fois de plus légèrement plus élevées que lors de la dernière vague de sondage en mai.   

 

Cette marée verte pousse tous les partis du Conseil fédéral dans leurs retranchements. L’UDC est la plus grande perdante puisque, selon le sondage, elle totalise 27,9% des voix, soit 1,5 point de moins qu’en 2015. Pour les autres grands partis, les pertes sont au cœur des incertitudes statistiques. Selon le sondage, le PLR séduit 15,6% (-0,8) des votants. Avec 10,4% (-1,2) des voix, le PDC passe tout juste devant les Verts. Le PS, avec 18% (-0,8), reste incontestablement le parti qui remporte la plus large adhésion dans le pays.   

 

Le PS et les Verts rencontrent un franc succès auprès des femmes, le PLR gagne davantage les hommes

Comme le montre également le sondage, les Verts et les Vert’libéraux séduisent en particulier les jeunes électeurs et électrices. 22% des 18-34 ans souhaitent se prononcer en faveur de l’un de ces deux partis. Le PS et les Verts sont plus largement soutenus par les femmes que par les hommes. Le PLR, en revanche, obtient de meilleurs résultats chez les hommes que chez les femmes. Au sein de l’électorat de l’UDC, les intentions de vote sont bien réparties entre les deux sexes.

Comme lors des précédents sondages, les coûts relatifs à la santé demeurent en tête des préoccupations: 70% des sondés considèrent qu’il s’agit d’un problème politique majeur. Les inquiétudes liées aux pensions de retraite se classent en deuxième position (62%). Parmi les trois problèmes les plus urgents figurent désormais le changement climatique et la dégradation de l’environnement (52%). Entre-temps, les relations entre la Suisse et l’UE sont descendues en quatrième position (46%).   

 

Les meilleures notes vont à la présidente du PLR

Les personnes sondées ont également été invitées à évaluer le travail des présidentes et présidents des partis en les notant de 1 à 6. La meilleure note revient à Petra Gössi (PLR). Gerhard Pfister (PDC) et Regula Rytz (Verts) sont eux aussi sur le podium, suivis de très près par Christian Levrat (PS). Le travail d’Albert Rösti (UDC), agissant en qualité de représentant d’un parti polarisé, est considéré comme le moins bon.    

 

La campagne de l’UDC a également fait polémique. En effet, une de leurs affiches électorales montre une pomme dévorée par des vers. À côté, la phrase: «Des vers pour notre pomme? Non merci!» (Dans la version allemande: «Sollen Linke und Nette die Schweiz zerstören?»). Comme le montre le sondage, «l’affiche vers de pomme» a été bien accueillie par la majorité de l’UDC. La majorité des électeurs des autres grands partis, en revanche, la trouvent diffamatoire ou du moins peu acceptable.  

 

Sondages en ligne pondérés

Le sondage Tamedia en vue des votations est réalisé par Lucas Leemann et Fabio Wasserfallen, spécialistes en sciences politiques, en collaboration avec LeeWas GmbH. Ses auteurs pondèrent les données recueillies en fonction de variables démographiques, géographiques et politiques. Six sondages au total ont été réalisés en prévision des votations fédérales du 20 octobre 2019. De plus amples informations ainsi que l’intégralité des rapports issus des sondages sont consultables sous tamedia.ch/sondages.  

 

Médias Tamedia concernés

Suisse romande: 20 minutes, 24 heures, Tribune de Genève et Le Matin/Le Matin Dimanche;

Tessin: 20 minuti

Suisse alémanique: 20 Minuten, Basler Zeitung, BZ Berner Zeitung, Der Bund, Tages-Anzeiger, SonntagsZeitung et ZRZ Zürcher Regionalzeitungen

Contact

Patrick Matthey, Responsable de la Communication

+41 21 349 42 04, patrick.matthey@tamedia.ch 


A propos de Tamedia

Tamedia est le plus grand groupe de médias privé de Suisse. Les plateformes digitales, les quotidiens, les hebdomadaires et les magazines de Tamedia offrent une vue d’ensemble structurée et hiérarchisée de l’actualité. Fondée en 1893, l’entreprise emploie environ 3’700 collaboratrices et collaborateurs en Suisse, en Allemagne, en Autriche, au Danemark, en France, en Israël, au Luxembourg et en Serbie. Tamedia est cotée à la Bourse suisse depuis 2000.

Plus d’informations sur Tamedia pour les représentants des médias:

www.tamedia.ch/fr/groupe/newsroom

Dans la rubrique Newsroom, sous «Galerie», vous pouvez télécharger des images actuelles de l’entreprise libres de droits, comme celles des différents bâtiments avec le nouveau logo Tamedia lancé en janvier 2017.

www.tamedia.ch

Tout sélectionner: