Sondage Tamedia: la réforme des retraites au coude à coude

Dans une dizaine de jours, le peuple suisse exprimera son opinion concernant la réforme de la prévoyance vieillesse et la nouvelle disposition constitutionnelle sur la sécurité alimentaire. Selon la troisième vague du sondage Tamedia, la réforme de la prévoyance vieillesse est sur la corde raide. Quant à la question de savoir si l’arrêté fédéral sur la sécurité alimentaire doit être adopté ou non, la réponse est un oui franc.   

Zurich, le 13 septembre 2017 – Le groupe de médias suisse Tamedia a mené sur ses plateformes de News le dernier sondage, toutes marques confondues, relatif à la votation fédérale du 24 septembre. 11’921 personnes issues de toute la Suisse ont participé en ligne à la troisième vague de sondage les 7 et 8 septembre. La marge d’erreur est de 1.3 point.

La réforme de la prévoyance vieillesse est dans une impasse
’issue pourrait difficilement être plus indécise: plus de deux semaines avant la votation, les paris sur la course à la plus grande réforme de l’AVS depuis plus de 20 ans sont complètement ouverts. Par rapport au dernier sondage effectué il y a deux semaines, aucune tendance ne parvient à prendre le dessus. Pour l’instant, 48 pour cent sont favorables à la réforme de la prévoyance vieillesse et 49 pour cent sont contre. 3 pour cent ne se sont pas encore décidés.

Par contre, l’augmentation de la TVA en faveur de l’AVS est soutenue par une petite majorité de 51 pour cent. 46 pour cent prévoient de voter «non».

La prévoyance vieillesse 2020 est divisée en deux projets de loi liés l’un à l’autre. Si l’un des deux projets ne sort pas vainqueur de ce vote, c’est l’ensemble de la réforme des retraites qui échoue. La faible différence quant aux intentions de votes vis-à-vis des deux projets de loi s’explique par le fait que la réticence de certains votants est dirigée contre certains contenus de la réforme alors que le financement additionnel est moins controversé.   

Opposition du côté de la droite et des femmes
Le sondage Tamedia montre que les électeurs suivent le parti auquel ils adhèrent. Ainsi, 80 pour cent des votants de l’UDC (2ème vague: «non» à 75%) et 62 pour cent des votants du PLR (2ème vague: «non» à 58%) sont contre la réforme de la prévoyance vieillesse. C’est parmi les électeurs du PS que l’on comptabilise le plus de votes favorables: 77 pour cent sont favorables à la réforme (2ème vague: «oui» à 75%). 

Les femmes dont l’âge de départ à la retraite normal passerait à 65 ans se montrent plus sceptiques que les hommes vis-à-vis de la réforme. 52 pour cent des hommes sont favorables à la réforme pour la prévoyance vieillesse pour seulement 43 pour cent des femmes. Selon le sondage, on compte le plus de votants favorables à la réforme des retraites parmi le groupe des 50 à 64 ans qui profitent de la garantie des droits acquis: 55 pour cent sont favorables à la réforme.  

Sécurité alimentaire incontestée
Un «oui» ferme est à prévoir en faveur de la nouvelle disposition constitutionnelle sur la sécurité alimentaire: deux votants sur trois approuvent le projet de loi (2ème vague: 63 pour cent). Le pourcentage de «non» est passé de 29 à 27 pour cent par rapport au dernier sondage. 

Sondages sur les votations détaillés de Tamedia
Les sondages Tamedia sont menés en collaboration avec les politologues Lucas Leemann et Fabio Wasserfallen. Ceux-ci pondèrent les résultats des sondages en fonction de variables démographiques, géographiques et politiques, de manière à ce que l’échantillon corresponde à la structure de l’électorat. Les résultats font l’objet d’une évaluation immédiate, afin que les quotidiens et les plateformes de news de Tamedia puissent rapidement en rendre compte en s’étayant sur des bases précises. Des informations détaillées se trouvent sur tamedia.ch/sondage

Médias Tamedia participants 
Suisse romande: 20 minutes, 24 heures, la Tribune de Genève et Le Matin/ Le Matin Dimanche
Suisse alémanique: 20 Minuten, BZ Berner Zeitung, Der Bund, Tages-Anzeiger, SonntagsZeitung et les quotidiens régionaux zurichois ZRZ Zürcher Regionalzeitungen
Tessin: 20 minuti 

 

Contact
Christoph Zimmer, Responsable de la Communication et des affaires publiques de Tamedia,  
+41 44 248 41 35, christoph.zimmer@tamedia.ch 

A propos de Tamedia
Tamedia est le plus grand groupe de médias privé de Suisse. Les plateformes digitales, les quotidiens, les hebdomadaires et les magazines de Tamedia offrent une vue d’ensemble rationnelle et sélective de l’actualité. Fondée en 1893, l’entreprise emploie environ 3’400 collaboratrices et collaborateurs en Suisse, au Danemark, au Luxembourg, en Allemagne et en Autriche. Tamedia est cotée à la Bourse suisse depuis 2000. www.tamedia.ch