Sondage Tamedia avant les votations: le Non s’impose face à l’initiative contre le mitage

Le soutien à l’initiative des Jeunes Vert-e-s contre le mitage s’est effondré: seuls 37% des sondés la soutiennent encore, alors que 62% la rejettent. Les citadins disent eux aussi désormais vouloir majoritairement rejeter l’ initiative.

Lausanne, le 30 janvier 2018 – Le groupe de médias suisse Tamedia vient de réaliser sur ses portails d’actualités la troisième série de sondages, tous titres confondus, en prélude aux votations fédérales du 10 février 2019. 11’853 personnes de toute la Suisse ont pris part au sondage en ligne réalisé les 24 et 25 janvier 2019. Le taux d’erreur est de 1,5 point.  

 

Rejet dans le camp bourgeois

L’état d’esprit a basculé: près de deux semaines avant de se rendre aux urnes, 62% des votants se disent clairement ou plutôt opposés à l’initiative contre le mitage qui vise à geler à son niveau actuel la superficie totale des zones à bâtir. Seulement 37% sont encore sûrs ou pratiquement sûrs de voter Oui. Comparé au sondage du 10 janvier, le soutien a chuté de 15%. A peine 1% des votants n’a donné aucune indication sur ses intentions de vote.  

 

Alors que l’initiative avait encore le vent en poupe il y a quelques semaines, elle n’est désormais plus soutenue en majorité que par les électeurs des Vert-e-s (79% de Oui) et du PS (54% de Oui). Le camp bourgeois l’accueille avec beaucoup de scepticisme. Les sympathisants de l’UDC (66% de non), du PLR (81% de non) et du PDC (75% de non) rejettent désormais très nettement le projet.    

 

Les villes basculent dans le camp du Non

Par ailleurs, le sondage montre que le soutien s’est aussi effondré dans les villes, où seulement 40% des sondés veulent encore déposer un Oui dans l’urne. Le soutien est encore plus faible dans les agglomérations (38%) et à la campagne (34%).   

 

Le projet continue à bénéficier d’un peu plus de sympathie auprès des femmes qu’auprès des hommes. Ainsi, 40% des femmes sont certaines ou relativement certaines de voter Oui. Le pourcentage des hommes dans ce cas est de 5% inférieur.    

 

Argument principal: le durcissement de la loi sur l’aménagement du territoire

Le sondage visait également à connaître les arguments jugés les plus percutants. De nombreuses personnes qui envisagent de voter Non se disent convaincues par l’argument selon lequel la révision de la loi sur l’aménagement du territoire suffira à freiner efficacement le mitage. Du côté des défenseurs du projet, c’est la crainte de perdre des surfaces cultivées qui est l’argument principal: selon eux, il n’est pas admissible qu’à chaque seconde, des constructions dévorent près d’un mètre carré de surfaces cultivées.  

 

Sondages sur les votations détaillés de Tamedia

Les sondages Tamedia sur les votations sont réalisés en collaboration avec LeeWas GmbH, la société des politologues Lucas Leemann et Fabio Wasserfallen. Les résultats des sondages sont pondérés en fonction de variables démographiques, géographiques et politiques, de manière à ce que l’échantillon corresponde à la structure de l’électorat. Les résultats font l’objet d’une évaluation immédiate, afin que les quotidiens et les plateformes de news de Tamedia puissent rapidement en rendre compte en s’étayant sur des bases précises. Plus d’informations ainsi que le rapport détaillé du sondage sont à retrouver sur tamedia.ch/sondage.

Médias Tamedia participants

Suisse romande: 20 minutes, 24 heures, Tribune de Genève et Le Matin/Le Matin Dimanche

Suisse alémanique: 20 Minuten, BZ Berner Zeitung, Der Bund, Tages-Anzeiger, SonntagsZeitung et ZRZ Zürcher Regionalzeitungen

Tessin: 20 minuti

Contact

Simon Koch, Responsable de la Communication de Tamedia pour la Suisse romande

+41 21 349 49 40, simon.koch@tamedia.ch 


A propos de Tamedia

Tamedia est le plus grand groupe de médias privé de Suisse. Les plateformes digitales, les quotidiens, les hebdomadaires et les magazines de Tamedia offrent une vue d’ensemble structurée et hiérarchisée de l’actualité. Fondée en 1893, l’entreprise emploie environ 3’700 collaboratrices et collaborateurs en Suisse, en Allemagne, en Autriche, au Danemark, en France, en Israël, au Luxembourg et en Serbie. Tamedia est cotée à la Bourse suisse depuis 2000.


Plus d’informations sur Tamedia pour les représentants des médias:

www.tamedia.ch/fr/groupe/newsroom

Dans la rubrique Newsroom, sous «Galerie», vous pouvez télécharger des images actuelles de l’entreprise libres de droits, comme celles des différents bâtiments avec le nouveau logo Tamedia lancé en janvier 2017. www.tamedia.ch

Tout sélectionner: