Sondage complémentaire Tamedia: de nombreux électeurs PS ont également dit «Non» au gel des zones à bâtir

Ce dimanche, 63,7% des personnes qui ont voté se sont opposées à l’initiative des Jeunes Verts contre le mitage. Le sondage complémentaire réalisé par Tamedia montre clairement que seul l’électorat des Verts était très majoritairement favorable à ce projet, tandis que les électeurs du PS étaient divisés. L’initiative n’a marqué que peu de points parmi les milieux conservateurs.

Lausanne, le 12 février 2019 – Le groupe de médias suisse Tamedia a réalisé sur ses portails d’actualité un sondage complémentaire, tous titres confondus, concernant la votation fédérale du 10 février. 10 162 personnes de toute la Suisse ont participé à ce sondage en ligne entre le 8 et 10 février. La marge d’erreur est de 2,2%.  

 

Des réserves de la part des électeurs du PS

Le sondage complémentaire de Tamedia explique ce résultat évident: les partisans du projet ont eu du mal à convaincre les votants bourgeois de la nécessité d’un gel des zones à bâtir. Aussi, les sympathisants du PLR (82% de Non), du PDC (74 % de Non) et de l’UDC (71% de Non) ont rejeté très nettement l’initiative des Jeunes Verts contre le mitage.  

 

Il est clair que le projet a été accueilli favorablement par les électeurs des Verts (74% de Oui). Mais, toujours selon le sondage, le scepticisme à l’égard du projet s’est manifesté jusque dans les rangs de la gauche: malgré le «Oui» prôné par le PS, 47% de son électorat ont déposé dans l’urne un bulletin négatif. Le sondage laisse penser que l’engagement contre l’initiative de la conseillère fédérale PS Simonetta Sommaruga a joué un rôle non négligeable dans le choix des électeurs: ses sympathisants l’ont trouvée très persuasive pendant la campagne qui a précédé la votation.

Principal argument en faveur du Non: la révision de la loi sur l’aménagement du territoire

Le sondage indique par ailleurs quels arguments ont convaincu les électeurs. Le principal argument en faveur du Non était que la révision de la loi sur l’aménagement du territoire suffisait à freiner efficacement le mitage. Autre argument de poids: un gel absolu des zones à bâtir ne tenait pas compte des besoins de l’économie.  

 

Ceux qui défendaient le projet le faisaient principalement pour préserver les espaces verts. Ainsi, l’argument selon lequel toutes les secondes des constructions dévorent près d’un mètre carré de surfaces cultivées et que cette situation est inadmissible a été le plus fréquemment cité.  

 

Réduire les obstacles pour les constructions en hauteur

En prélude à la votation, la discussion a tourné autour de l’argent. Les Jeunes Verts ont demandé aux opposants de divulguer le montant et les sources de revenus de leur budget. Cette exigence a été bien accueillie parmi les électeurs, puisque, selon le sondage, une nette majorité de 63 % est favorable à ce que dorénavant les comités chargés des votations soient obligés de présenter leur financement.   

 

De même, les électeurs ne semblent pas opposés à la mise en place de meilleures conditions pour une densification des constructions: 61% estiment que la règlementation en la matière devrait être assouplie et que le droit d’opposition devrait être limité de façon à faciliter la construction d’immeubles en hauteur.   

 

Sondages sur les votations détaillés de Tamedia

Les sondages Tamedia sur les votations sont réalisés en collaboration avec LeeWas GmbH, la société des politologues Lucas Leemann et Fabio Wasserfallen. Les résultats des sondages sont pondérés en fonction de variables démographiques, géographiques et politiques, de manière à ce que l’échantillon corresponde à la structure de l’électorat. Les résultats font l’objet d’une évaluation immédiate, afin que les quotidiens et les plateformes de news de Tamedia puissent rapidement en rendre compte en s’étayant sur des bases précises. Plus d’informations ainsi que le rapport détaillé du sondage sont à retrouver sur tamedia.ch/sondage.

 

Médias Tamedia participants

Suisse romande: 20 minutes, 24 heures, Tribune de Genève et Le Matin/Le Matin Dimanche

Suisse alémanique: 20 Minuten, BZ Berner Zeitung, Der Bund, Tages-Anzeiger, SonntagsZeitung et ZRZ Zürcher Regionalzeitungen

Tessin: 20 minuti

Contact

Simon Koch, Responsable de la Communication de Tamedia pour la Suisse romande

+41 21 349 49 40, simon.koch@tamedia.ch


A propos de Tamedia

Tamedia est le plus grand groupe de médias privé de Suisse. Les plateformes digitales, les quotidiens, les hebdomadaires et les magazines de Tamedia offrent une vue d’ensemble structurée et hiérarchisée de l’actualité. Fondée en 1893, l’entreprise emploie environ 3’700 collaboratrices et collaborateurs en Suisse, en Allemagne, en Autriche, au Danemark, en France, en Israël, au Luxembourg et en Serbie. Tamedia est cotée à la Bourse suisse depuis 2000.

Plus d’informations sur Tamedia pour les représentants des médias:

www.tamedia.ch/fr/groupe/newsroom

Dans la rubrique Newsroom, sous «Galerie», vous pouvez télécharger des images actuelles de l’entreprise libres de droits, comme celles des différents bâtiments avec le nouveau logo Tamedia lancé en janvier 2017.

www.tamedia.ch

Tout sélectionner: