Sondage en vue des votations: course serrée pour la loi sur la chasse et la déduction fiscale pour les enfants, large majorité en faveur du congé de paternit

Deux semaines avant les votations, l’opposition à l’initiative de limitation a continué à se renforcer. Par ailleurs, l’achat d’avions de chasse et le congé de paternité peuvent compter sur des majorités solides. En revanche, le sondage 20 minutes/Tamedia montre que l’issue reste incertaine quant à la loi sur la chasse. De même, la course s’annonce serrée pour les allocations pour enfants.

Zurich, le 16 septembre 2020 – 20 minutes et Tamedia ont réalisé sur leurs plateformes de News la troisième vague du sondage, toutes marques confondues, organisé en prévision aux votations fédérales du 27 septembre 2020. Dans toute la Suisse, 20’310 personnes ont pris part à ce sondage en ligne les 10 et 11 septembre. La marge d’erreur est de 1,2 point de pourcentage.

Initiative de limitation: non à 65% 

L’initiative de l’UDC se trouve actuellement dans une position difficile: 65% des votants auraient rejeté ce projet si la votation avait eu lieu avec deux semaines d’avance. Seulement 33% auraient voté en sa faveur. Cette initiative ne cesse de perdre du terrain depuis la première vague de sondage. Elle ne recueille plus la majorité que parmi les sympathisants de l’UDC. Et à la campagne, cette initiative n’obtient pas de majorité (37% de oui). Comme dans des situations similaires, on observe un «fossé de la polenta», ce projet étant davantage soutenu dans le Tessin (45% de voix favorables).

Les avions de chasse gardent le cap

65% des votants ont l’intention de voter «oui» à l’achat de nouveaux avions de chasse pour un coût de six milliards de francs. À l’heure actuelle, 34% y sont opposés. Le camp du «oui» a donc encore progressé, puisqu’il ne représentait que 58% des voix lors de la deuxième vague de sondage. Les femmes continuent à se montrer critiques envers cette acquisition (58% de voix favorables chez les femmes, 71% chez les hommes). L’argument principal en faveur de cette initiative est que la flotte d’avions actuelle devient vétuste. Les opposants, en revanche, avancent le plus souvent le fait que la Suisse a tout au plus besoin d’une police aérienne dotée d’avions légers.

Une large majorité en faveur du congé de paternité de deux semaines

Les défenseurs du congé de paternité de deux semaines ont encore consolidé leur avance. 70% ont l’intention de voter «oui» et 28% «non». Ce projet recueille la majorité auprès des électeurs de tous les partis à l’exception de l’UDC, bien que ses partisans soutiennent le congé de paternité à 43%. Pas moins de 84% des votants de moins de 35 ans y sont favorables. Le point principal cité par les défenseurs du projet est que le congé de paternité est une étape en direction de l’égalité hommes-femmes. En revanche, la majorité estime que l’État n’a pas à s’ingérer dans ce genre de questions.

Une issue incertaine pour la loi sur la chasse

Dès la deuxième vague de sondage, la course s’était avérée serrée pour la loi sur la chasse. Ce tableau est désormais confirmé: à l’heure actuelle, 48% des votants y sont opposés, alors que 49% y sont favorables. L’issue de cette initiative est donc incertaine. Le soutien n’a cessé de progresser depuis le mois d’août, passant de 37% de voix favorables lors de la première vague à 43% lors de la deuxième, mais les indécis pourraient encore faire la différence en faisant basculer le projet d’un côté comme de l’autre. Actuellement, ceux-ci représentent 3% des votants. L’argument principal en faveur du projet est l’augmentation constante du nombre de loups, l’argument opposé le plus souvent cité consistant quant à lui à dire que la loi actuelle permettrait déjà d’éliminer les «loups problématiques».

Déductions fiscales pour les enfants 

Le Parlement a l’intention de relever la déduction générale pour les enfants ainsi que la déduction pour les frais de garde externe. À la date d’aujourd’hui, 51% des votants souscrivent à ces intentions, alors que 46% y sont opposés. Le soutien reste stable depuis le deuxième sondage, et il semblerait que les personnes indécises à l’époque se soient désormais rangées dans le camp des «non». Une majorité est obtenue auprès des partisans de tous les partis à l’exception du PS, des Verts et de l’UDC – bien que ces derniers puissent encore changer d’avis. Selon l’argument principal des défenseurs du projet, il est nécessaire de soulager financièrement les familles, alors que le camp opposé souligne qu’il s’agit là d’un cadeau fiscal fait aux familles ayant les revenus les plus élevés.

 

Des sondages approfondis

Les sondages 20 Minuten/Tamedia en vue des votations sont réalisés en collaboration avec LeeWas. Ils modélisent les données du sondage en fonction de variables démographiques, géographiques et politiques afin que l’échantillon corresponde à la structure des votants. Les résultats sont aussitôt analysés pour que les quotidiens et les plateformes d’actualités de Tamedia et de 20 Minuten puissent s’appuyer sur eux afin de rédiger rapidement des articles rigoureux. De plus amples informations ainsi que le rapport détaillé relatif au sondage peuvent être consultés sur le site tamedia.ch/sondages

Médias participants

Suisse romandes: 20 minutes, 24 heures, Tribune de Genève, lematin.ch et Le Matin Dimanche;

Suisse alémanique: 20 Minuten, BZ Berner Zeitung, Der Bund, Tages-Anzeiger, Basler Zeitung, SonntagsZeitung et ZRZ Zürcher Regionalzeitungen; 

Tessin: 20 minuti

Contact

Nicole Bänninger, Responsable de la Communication Tamedia

+41 44 248 41 87, nicole.baenninger@tamedia.ch 


À propos de 20 minutes 

Lancé fin 1999, initialement pour un groupe cible jeune et urbain de la région de Zurich, le journal pendulaire 20 minutes s’étend par la suite en Suisse alémanique, en Suisse romande et dans le Tessin. Il devient le titre média suisse bénéficiant du plus fort taux de pénétration. Dans huit éditions locales, imprimées cinq fois par semaine et disponibles 24h/24 en format numérique, 20 minutes informe et distrait en trois langues par des contenus ayant trait à la politique, à l’économie, au sport et au divertissement. Sur les canaux numériques, 20 minutes propose également des images animées, des formats audio, de la radio et des technologies d’avenir. 20 minutes fait partie de TX Group et rassemble 20 Minuten, 20 minutes, 20 minuti, 20 Minuten Friday, 20 Minuten Radio, lematin.ch, Encore et des participations à l’étranger (L’Essentiel au Luxembourg, Heute en Autriche et BT au Danemark).


À propos de Tamedia

Tamedia est active dans le monde des médias depuis 1893. Entreprise de presse d’envergure nationale, Tamedia est active en Suisse alémanique et en Suisse romande et comprend un réseau rédactionnel de première importance. Les quotidiens, hebdomadaires, revues et plateformes d’information de Tamedia sont solidement ancrés sur le plan local tout en travaillant en réseau sur le plan international. Ils assurent la diffusion de l’information et proposent des repères ainsi que du divertissement. Tamedia compte parmi ses marques des médias réputés tels que 24 heures, Basler Zeitung, Bilan, BZ Berner Zeitung, Das Magazin, Der Bund, Finanz und Wirtschaft, Le Matin Dimanche, Schweizer Familie, SonntagsZeitung, Tages-Anzeiger, Tribune de Genève ou encore les journaux régionaux zurichois (ZRZ). Son portefeuille comprend également les trois plus grands centres d’impression de journaux de Suisse. Tamedia est une entreprise de TX Group. Informations complémentaires pour les journalistes: https://www.tamedia.ch/fr/entreprise/newsroom/communiques