Sondages Tamedia en vue des prochaines votations: l’initiative pour la sortie du nucléaire est toujours susceptible de réunir une majorité

Lors de la troisième vague du sondage Tamedia, l’approbation de l’initiative pour la sortie du nucléaire demeure constante. Le sondage, qui a réuni plus de 15’000 participants, montre qu’à moins de deux semaines de la votation, 57% des votants glisseraient un «Oui» dans l’urne. 

Zurich, le 16 novembre 2016 – Le groupe de médias suisse Tamedia a réalisé un nouveau sondage d’opinion sur ses plateformes d’actualités, toutes marques confondues. Entre le 10 et le 11 novembre 2016, 15’462 personnes issues de toute la Suisse ont participé à la troisième vague de sondage en ligne sur le projet de loi fédéral du 27 novembre prochain. La marge d’erreur est de 1,2%. 

Les résultats des trois vagues de sondage démontrent que l’approbation de l’initiative «Pour la sortie programmée de l'énergie nucléaire» (initiative pour la sortie du nucléaire) est toujours élevée. Actuellement, 57% des personnes interrogées sont certaines ou presque certaines de voter «Oui». 42% se disent opposées à l’initiative, et 1% ne se prononcent pas.

L’approbation est la plus forte en Suisse romande

Les partis de gauche ne sont pas les seuls à soutenir une sortie progressive du nucléaire d’ici l’année 2029 (Les Verts: 95%, PS: 87%, vert’libéraux: 85% de «Oui»). L’initiative continue de trouver une majorité chez les centristes (PDC: 53 %, PBD: 55% de «Oui»). Parmi les sympathisants du PLR et de l’UDC, près d’un tiers (respectivement 34% et 29%) se disent favorables à une approbation de l’initiative populaire. On notera que le taux des intentions de vote en faveur de l’initiative est nettement plus élevé en Suisse romande (63%) qu’en Suisse alémanique et au Tessin (54% chacun). 

Chez les opposants, l’argument principal se cristallise autour des risques de pénurie dans l’alimentation électrique; la critique des importations d’électricité produite à base de charbon se place immédiatement derrière. Les partisans, quant à eux, justifient principalement leur choix par la question de la sécurité, et nombre d’entre eux invoquent également le fait que, sans cette initiative, la sortie du nucléaire pourrait se faire encore attendre pendant des décennies. 

 

Sondages électoraux détaillés Tamedia

Les sondages électoraux de Tamedia sont menés en collaboration avec les politologues Lucas Leemann et Fabio Wasserfallen. Ceux-ci pondèrent les résultats des sondages en fonction de variables démographiques, géographiques et politiques, de manière à ce que l’échantillon corresponde à la structure de l’électorat. Les résultats font l’objet d’une évaluation immédiate, afin que les quotidiens et les plateformes de news de Tamedia puissent rapidement en rendre compte en s’étayant sur des bases précises. Des informations détaillées sont à retrouver sur tamedia.ch/sondage

Le sondage post-électoral aura lieu le 25 novembre 2016.

 

Médias Tamedia participants

Suisse romande: 20 minutes, 24 heures, la Tribune de Genève et Le Matin/Le Matin Dimanche

Suisse alémanique: 20 Minuten, BZ Berner Zeitung, Der Bund, Tages-Anzeiger, SonntagsZeitung et les quotidiens régionaux zurichois ZRZ Zürcher Regionalzeitungen

Tessin: 20 minuti 

Contact

Christoph Zimmer, responsable de la Communication d’entreprise Tamedia

+41 44 248 41 35, christoph.zimmer@tamedia.ch

A propos de Tamedia

Tamedia est le plus grand groupe de médias privé de Suisse. Les plateformes digitales, les quotidiens, les hebdomadaires et les magazines de Tamedia offrent une vue d’ensemble rationnelle et sélective de l’actualité. Fondée en 1893, l’entreprise emploie environ 3’400 collaboratrices et collaborateurs en Suisse, au Danemark, au Luxembourg et en Allemagne. Tamedia est cotée à la Bourse suisse depuis 2000.

www.tamedia.ch