Sondage post-votation Tamedia: seuls les votants du PLR approuvent à la majorité la réforme de l’imposition

Le groupe de médias suisse Tamedia a conduit un sondage post-votation sur ses portails de news, toutes marques confondues, à propos de la votation du 12 février. Avec le résultat suivant: la réforme de l’imposition des entreprises a été rejetée aussi bien à gauche qu’à droite. En revanche, la naturalisation facilitée et le fonds routier FORTA ont été majoritairement soutenus dans la plupart des groupes de population.   

Zurich, le 14 février 2017 – La population en âge de voter a clairement rejeté la réforme de l’imposition des entreprises (RIE III). Le sondage post-votation de Tamedia montre les tenants et les aboutissants de ce résultat surprenant. La réforme de l’imposition n’a été approuvée à la majorité que par les votants du PLR, avec 67% de oui. L’objet a été rejeté par la base de tous les autres partis. Comme prévu, ce rejet a été le plus significatif chez les votants de gauche (Verts: 91% de non, PS: 86% de non). Plus surprenant, les sympathisants du PBD, du PVL, du PDC et de l'UDC ont aussi refusé la RIE III (79/ 69/ 59/ 53% de non).

Les partisans de la réforme de l’imposition des entreprises: plutôt bien rémunérés et formés

À leur tour, le niveau de formation et la classe de revenus ont aussi eu une forte influence sur le vote de cette réforme. Si les personnes dont le revenu du ménage est supérieur à 11’000 francs par mois ont approuvé la réforme à 60%, seulement un tiers des personnes percevant un salaire de 3’000 à 5’000 francs y ont été favorables. Les titulaires d’un diplôme universitaire ou de haute école spécialisée ont été plus nombreux à approuver cet objet (49% de oui) que les personnes dont la formation la plus élevée est une formation professionnelle (37% de oui). 

En revanche, cet objet ne permet pas d’observer un fossé ville-campagne: en ville (39% de oui), le soutien à cette réforme n’est que légèrement plus faible que dans les agglomérations et à la campagne (42/41% de oui). Les jeunes ont été plus favorables à cette réforme que les personnes âgées, et les hommes plus que les femmes – mais la majorité n’aurait été atteinte dans aucune des classes d’âge ni sexes. 

Large soutien à la naturalisation facilitée des «Terzos»

La naturalisation facilitée des étrangers de troisième génération a été approuvée majoritairement toutes classes d’âge confondues, par les femmes et les hommes, en ville, dans les agglomérations et à la campagne. Plus le niveau d’instruction est élevé, plus la tendance au vote est oui. L’objet aurait été rejeté de peu par les personnes n’ayant suivi aucune formation après l’école obligatoire (49% de oui). À l’exception de l’UDC (17%), les sympathisants de tous les grands partis ont voté pour la naturalisation facilitée des Terzos. 

Enfin, le fonds pour les routes nationales et le trafic d'agglomération (FORTA) a été approuvé par pratiquement tous les groupes de la population. Il a été rejeté par les votants du PS et des Verts – sachant que dans le camp des socialistes le oui a atteint pas moins de 48%.

13’437 personnes de l’ensemble du territoire ont participé au sondage post-votation de Tamedia réalisé entre le 10 et le 12 février 2017.

Sondages électoraux détaillés
Tamedia Les sondages électoraux de Tamedia sont menés en collaboration avec les politologues Lucas Leemann et Fabio Wasserfallen. Ceux-ci pondèrent les résultats des sondages en fonction de variables démographiques, géographiques et politiques, de manière à ce que l’échantillon corresponde à la structure de l’électorat. La marge d’erreur est de +/- 2,4%. Les résultats font l’objet d’une évaluation immédiate, afin que les quotidiens et les plateformes de news de Tamedia puissent rapidement en rendre compte en s’étayant sur des bases précises. Des informations détaillées sont à retrouver sur tamedia.ch/sondage

Médias Tamedia participants 
Suisse romande: 20 minutes, 24 heures, la Tribune de Genève et Le Matin/ Le Matin Dimanche
Suisse alémanique: 20 Minuten, BZ Berner Zeitung, Der Bund, Tages-Anzeiger, SonntagsZeitung et les quotidiens régionaux zurichois ZRZ Zürcher Regionalzeitungen
Tessin: 20 minuti 

Contact
Christoph Zimmer, Responsable de la Communication d‘entreprise Tamedia
+41 44 248 41 35, christoph.zimmer@tamedia.ch

A propos de Tamedia
Tamedia est le plus grand groupe de médias privé de Suisse. Les plateformes digitales, les quotidiens, les hebdomadaires et les magazines de Tamedia offrent une vue d’ensemble rationnelle et sélective de l’actualité. Fondée en 1893, l’entreprise emploie environ 3’400 collaboratrices et collaborateurs en Suisse, au Danemark, au Luxembourg, en Allemagne et en Autriche. Tamedia est cotée à la Bourse suisse depuis 2000.
www.tamedia.ch